Forum du Site perso de la Profession INFIRMIERE, pour les infirmiers, étudiants et tout public.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ordre infirmier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shurikenette
Admin
Admin


Nombre de messages : 83
Age : 35
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Ordre infirmier   Ven 15 Déc 2006 - 9:48

Voici un extrait du flash infirmier (newletter) qui m'a été envoyé par le syndicat-infirmier (SNPI).

"Flash Infirmier


Ordre infirmier : vote de l’Assemblée Nationale ce matin


Nous sommes à la fin du processus législatif. L’Assemblée Nationale a adopté la proposition de loi en juin, mais le Sénat ayant introduit des amendements d’amélioration en octobre, le texte devait repasser en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale, où il ne devrait pas être modifié : après le vote de ce matin, jeudi 14 décembre, la Loi portant création de l’Ordre des Infirmiers sera alors définitivement votée, et passera au Journal Officiel.

Chacun doit avoir conscience qu’il ne s’agit pas d’une démarche corporatiste. L’objectif est d’avoir une instance capable d’exprimer une vision infirmière de la politique de santé. Aujourd’hui, sur les questions de santé, nous avons l’opinion des médecins, des administratifs, des économistes de santé, mais pas celle des professionnels de santé que sont les 450.000 infirmières.

Or, de part sa formation en santé publique, ses compétences en prévention, et son savoir-faire en éducation de la santé, l’infirmière a beaucoup à apporter pour une meilleure prise en charge des besoins de santé de la population.

L’exemple des pays européens dotés d’un ordre infirmier est parlant :

En Espagne, les dispensaires ont été maintenus, alors qu’en France il a fallu attendre des années d’engorgement des urgences hospitalières pour créer des « maisons médicales »,

En Angleterre, la douleur est gérée depuis des décennies, alors qu’en France les médecins considéraient la douleur comme un signe clinique qu’il ne fallait pas masquer, car ils ne sont formés à la douleur que depuis la loi Kouchner de 1995.

Le syndicat national des professionnels infirmiers SNPI CFE-CGC insiste sur l’intérêt d’un ordre infirmier pour répondre aux besoins de santé de la population :

L’apport de la vision infirmière en terme de santé publique, de prévention et d’éducation à la santé comme dans les pays dotés d’un ordre infirmier (de nombreux pays européens disposent d’un ordre infirmier : les scandinaves et les anglo-saxons depuis longtemps, mais également l’Autriche et des pays latins comme l’Italie, l’Espagne, le Portugal, et la Grèce. Même des nouveaux membres en sont dotés (Malte, Lituanie, Slovénie, Croatie)

L’utilité de disposer d’un interloccuteur dans des cas de menaces d’épidémies (ex pour la grippe aviaire, pas de relais pour les infirmières, mais relais par l’ordre pour les médecins et les pharmaciens)

Pour notre nécessaire structuration afin de mieux contribuer à un travail en collaboration avec les autres professions de santé.

Cela aura également un impact sur la profession, en terme de reconnaissance, et donc d’attractivité, alors que de nombreux postes sont vacants. Sans compter son impact sur l’évolution de la profession par le développement de la science infirmière et la création d’une banque de données des recherches alors qu’actuellement, aucun endroit ne centralise les éléments de recherche infirmière.

La formule juridique "ordre professionnel" a été retenue, car elle est la seule à autoriser l’adhésion obligatoire, dans le respect de la Constitution et de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme. Malgré de multiples tentatives, la profession ne peut se structurer par elle même, elle a donc impérativement besoin de ce "coup de pouce" réglementaire.

Il est grand temps d’engager une réelle réflexion sur la place de la profession infirmière, et ce dans une approche citoyenne de la santé. Nous voulons permettre à toute infirmière de s’impliquer dans le débat public que constitue aujourd’hui la santé et la protection sociale.

Nous voulons conjuguer la philosophie des soins et une réalité économique, sans en accepter la prétendue infaillible contrainte. Nous voulons un Ordre de la Profession Infirmière, non pour son aspect disciplinaire, mais pour permettre la cohésion des infirmières, et défendre la qualité des prestations qu’elles délivrent au public.

L’infirmière ne doit pas attendre la considération d’autrui du fait de son travail, mais se considérer et faire considérer son travail. La création d’un ordre n’est pas une fin en soi. C’est l’instrument par lequel la profession pourra enfin s’affirmer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.santeprendrelatete.com
 
Ordre infirmier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ordre des Infirmiers et S.A.
» Inscription a l'ordre des Infirmiers
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde
» Ratzi est Chevalier de l'Ordre Teutonique !!!
» L'internat, diverses questions d'ordre pratique !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la profession infirmière-Santé :: Forum "Le Site perso de la Profession INFIRMIERE"-
Sauter vers: