Forum du Site perso de la Profession INFIRMIERE, pour les infirmiers, étudiants et tout public.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L.M.D : Le Mépris Déclaré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
syndicat infirmier SNPI
Chevronné
Chevronné


Nombre de messages : 29
Age : 68
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: L.M.D : Le Mépris Déclaré   Ven 23 Mar 2007 - 10:59

Le
Mépris
Déclaré


La reconnaissance Bac + 3 du Diplôme d'Etat d'Infirmier semble de nouveau repoussée : à nous de nous mobiliser pour nous faire entendre !

En toute logique, comme plus de 80 % des étudiants en soins infirmiers sont bacheliers, et qu'ils font plus de trois années d'études, le niveau licence devrait aller de soit.

Mais c'était sans compter sans la vision hautaine des responsables du Ministère de l'Enseignement Supérieur, pour qui nos études relèvent de l'enseignement inférieur !

Peu leur importe que notre durée de formation théorique (après avoir retiré les stages et les TP) soit supérieure en temps à celle d'une licence quelconque.

Ils nous ont expliqué que nous n'avions qu'une «formation tubulaire» qui nous rend juste apte à assurer un métier ! Alors qu'à l'Université, on enseigne une discipline savante qui ouvre l'esprit, et dont la finalité n'est pas de déboucher sur une profession.

Mais en grands seigneurs, ils comprennent le souhait du petit peuple de vouloir accéder à l'Université. Pour cela, le Ministère de l'Enseignement Supérieur est prêt à entrouvrir la porte de service : ils proposent de trouver des «passerelles» pour permettre à des étudiants «volontaires», dans le cadre de «coopérations» entre certains IFSI et certaines Universités, de suivre «en parallèle» de leurs études paramédicales un parcours universitaire.

Bref, augmenter le nombre «d'expérimentations» du type de celle de Lyon, histoire de nous donner un os à ronger ! Mais rien de national, que des partenariats de « gré à gré ».

Pour mémoire, l'arrêté du 29 septembre 1993 donne un accès de plein droit en «licence de sciences de l'éducation» et en «licence de sciences sanitaires et sociales» aux titulaires d'un DE paramédical, sans avoir à effectuer les deux premières années (ex DEUG).
Quatorze ans après, on a plutôt l'impression de reculer !

En 1979, une directive européenne uniformisait la formation infirmière dans tous les pays de la CEE. Aujourd'hui, dans toute l'Union Européenne, la France fait partie des trois pays qui n'ont pas encore une filière universitaire pour l'enseignement des soins infirmiers.
Allons nous rester une exception culturelle ?

Pour que l'infirmière soit enfin reconnue à son niveau de compétences et de responsabilités, nous vous invitons à signer et faire signer autour de vous la pétition en téléchargement sur le site
http://www.syndicat-infirmier.com/article.php3?id_article=290
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L.M.D : Le Mépris Déclaré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Qui est pris? [version prépa]
» Oiseaux pris en photo
» Le mépris des médias nationaux à l'égard des évêques catholiques
» Que veut dire exactement: "mépris de l'autorité écclésiastique"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la profession infirmière-Santé :: Forum "Le Site perso de la Profession INFIRMIERE"-
Sauter vers: